#VentesDeLaSemaine 28 : Dosseh transforme l’essai

Partager

Dosseh plaçait manifestement de grands espoirs dans son nouvel album VIDALO$$A, espoirs concrétisés par une première semaine à 12.705 ventes qui le projette en troisième place du top ventes hebdomadaire. En comparaison des 7.431 ventes de son premier album Yuri sorti le 4 novembre 2016, c’est une énorme progression qui doit beaucoup au succès du single Habitué, certifié or il y a une vingtaine de jours. En étudiant l’évolution du détail des ventes, on constate qu’elle se situe principalement sur le terrain du streaming avec 78% du total de la première semaine de VIDALO$$A, contre 46% pour Yuri. De son côté, le total physique décroit pour passer de 2.091 (28%) à 1.716 (14%). L’importance du streaming dans le total des ventes de Dosseh s’inscrit d’une part dans un mouvement général de baisse des ventes physiques et plus encore des téléchargements, mais aussi dans le contexte du succès d’Habitué, qui a servi de tremplin commercial au rappeur orléanais. Il avait fallu 5 mois et 20 jours à Yuri pour obtenir un disque d’or, et tout pousse à croire que cet exploit sera battu à plate couture par VIDALO$$A, qui pourrait se stabiliser dès la semaine prochaine au vu de la réception globalement très positive de l’album. Mieux, le gonflement de l’importance relative du streaming dans le total des ventes du rappeur, qui augmente leur sensibilité à la réception critique, pourrait jouer en la faveur de Dosseh, à l’inverse de Damso et de son album Lithopédion.

➡ Les certifications d’albums et premières semaines

Elams fait incontestablement partie des artistes majeurs de la nouvelle vague marseillaise, ne serait-ce que parce que sa carrière a pris son envol au moment même où la scène locale bouillonnante se retrouvait sous tous les projecteurs. En effet, le petit prince de la Marine Bleue a sorti en l’espace de 3 ans pas moins de 5 projets. En 2016, il réalisait un score de 2.923 ventes (streaming non-compris) avec Je suis Elams, pour retomber à 1.732 ventes l’année suivante avec Réussir ou mourir. C’est donc dans une dynamique positive que l’artiste fraîchement signé chez AllPoints (Believe) réalise un score de 3.538 ventes en première semaine… Et ce d’autant plus que le rappeur a presque divisé par deux sa portée sur YouTube en l’espace d’une année : entre le 1er janvier 2017 et le 7 juillet 2017, il comptait pas moins de 35 millions de vues largement réparties entre les singles de son album et notamment Le son qui fout le darwa (6 millions) et M.S.T. (5 millions de vues) contre 17 millions vues sur la même période en 2018 très concentrées sur le clip de Vamos… Ce score traduit pour Elams un détachement progressif du support vidéo de nature à stabiliser sa carrière sur le long terme.

67 millions de vues, c’est le chiffre ahurissant réalisé par Dosseh sur YouTube depuis le 1er janvier dernier, un chiffre qui représente près de 350.000 vues par jour… Une évolution presque inimaginable pour le rappeur d’Orléans, qui pourrait bien avoir réalisé avec le single Habitué le coup d’une carrière. Projeté en troisième position du top charts, le rappeur voit surtout sa position confortée par des retours très positifs du public et de la critique. Dans ce second album très soigné, Dosseh enchaîne les hits potentiels et s’ouvre donc une infinité de possibilités pour prolonger la post-promotion de son album sur la durée et de viser non-seulement le disque d’or d’ici deux à quatre mois, mais aussi le premier disque de platine de sa carrière sur le très long terme…

Un nouveau disque d’or à la collection du rappeur marseillais. Malgré un score globalement jugé décevant, il est évident qu’il convient de ne pas tirer un trait sur celui qui s’est classé deux années de suite comme l’artiste le plus écouté de France. En pleine transition vers de nouveaux canaux de promotion et de consommation, le rappeur est fragilisé sur ses appuis mais semble toujours pouvoir compter sur un nombre d’auditeurs massif, qui lui permet de conserver une semaine de plus sa position en tête du top ventes hebdomadaire. Plus que la première semaine, c’est l’évolution sur la durée des ventes d’Inspi d’ailleurs et plus encore sa comparaison avec celles des albums suivants qu’il conviendra d’observer pour tirer des conclusions plus étayées sur le chemin que prend la carrière de Jul.

➡ Récapitulatif des singles certifiés or, platine et diamant

Lartiste et Caroliina ont indiscutablement sorti l’un des morceaux à succès de l’année. Deux jours avant la sortie de l’album Grandestino, les deux artistes mettent en ligne le clip de Mafiosa qui cumule à ce jour près de 150 millions de vues sur YouTube et se classe en troisième place du top France des clips les plus vus. Cinquième du Top 100 France sur Deezer, quatrième du Top 50 France sur Spotify (avec près de 34 millions d’écoutes), le morceau est un hit en puissance qui ne manque pas de décrocher un single de diamant malgré la récente hausse du pallier de cette certification convoitée à 50 millions d’équivalents streams. Cette certification tombe d’ailleurs alors que Lartiste est sur le point de passer le cap des 100.000 ventes fusionnées avec Grandestino, trois mois après l’obtention du disque d’or…

Alors que l’Equipe de France obtenait sa deuxième étoile en Russie que que la joie de millions de français éclatait dans les rues de toutes les villes du pays, Djadja d’Aya Nakamura n’a pas tardé à se faire entendre. Il faut dire que le titre, premier du top YouTube France avec plus de 100 millions de vues (et qui a d’ailleurs remonté de quatre places au cours de la semaine!) est presque devenu incontournable. Sixième du Top 50 France sur Spotify avec près de 24 millions d’écoutes, il se classe à la même place dans le Top 100 France de Deezer… Titre à succès et véritable tremplin commercial pour la chanteuse, Djadja a déjà inscrit son refrain obsédant dans la tête de milliers d’auditeurs.

C’est une collaboration un peu opportuniste qui s’est mise en place entre Maître Gims, qui a récemment signé un contrat d’édition chez Universal Publishing, Maestro, Vitaa, Dadju et Slimane… Mais une collaboration manifestement couronnée de succès puisqu’elle décroche deux mois après sa sortie un single d’or. Dadju et Gims sont à vrai dire habitués à côtoyer les sommets et depuis la sortie de Ceinture Noire les deux frères Djuna cohabitent dans le top ventes hebdomadaire. Il faut dire qu’au-delà de la volonté de reprendre l’audience initiale d’une chanson italienne devenue populaire grâce à la série Casa de Papel, les artistes livrent une prestation convaincante qui n’a manifestement pas manqué sa cible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.