Nouvel album surprise de Drake, on en pense quoi ?

Ce vendredi soir, Drake a drop un album surprise, imprégné de musiques dansantes, laissant beaucoup de gens perplexes. Voici ce que nous avons pensé de “Honestly Nevermind”.

Annonce de dernière minute

Hier, Drake a annoncé sur Instagram la sortie d’un album surprise à minuit. À 1 heure du matin, beaucoup se sont retrouvés penauds après la première écoute. Certains se demandaient si Drake avait une dette de jeu à rembourser, tandis que d’autres se demandaient si l’album était une surprise pour Drake lui-même.

Honestly Nevermind n’est pas complètement nul (même si beaucoup ne sont pas d’accord), il est simplement différent. Drake a placé la barre très haut avec Certified Lover Boy et fournit généralement au public une ambiance sonore ambitieuse. Ce n’est pas le cas ici.

Alors que la production minimaliste de chansons comme “Falling Back”, “Texts Go Green”, “Flight’s Booked” et “Liability” nous font un clin d’œil à ses précédents albums, la majeure partie de l’album s’en éloigne.

Une vibe électronique, pari risqué

Sur l’album, il explore des sons que nous n’avons jamais entendus de lui auparavant, principalement de la musique dance/électro. Pour faire simple, il essaie un truc. Il pousse le mélange des genres à un niveau supérieur. Il y a quelques moments absolument dingue, comme “Texts Go Green”, “Massive” et “Calling My Name”, où le rythme s’emballe et où l’on peut se surprendre à hocher la tête.

Est-ce le genre d’album que vous voudrez écouter tout l’été ? Y a-t-il des paroles accrocheuses qui vont devenir virales ? Probablement pas. Mais c’est le genre d’album que vous pouvez écouter en fond sonore en conduisant dans le centre-ville, sans voitures sur la route, en pensant à la vie.

Il est important de se rappeler que Drake est un artiste et que c’est son art. Avec une formule gagnante, il aurait pu nous donner le même vieux Drake, mais il a pris des risques créatifs en essayant de mélanger hip-hop, R&B et musique dansante. Il a fait quelque chose que la plupart des artistes hip-hop ne feraient jamais, ce qui mérite le respect.

Un parti pris très fort

Les fans ne doivent pas oublier que la dance music est une musique noire, originaire de Chicago. Donc même si les origines du genre ont été perdues, il a pris le parti de les remasteriser et les remettre sur le devant de la scène et juste pour cette audace on adore. Il serait intéressant de savoir où il a puisé son inspiration et dans quel état d’esprit Drake se trouvait lorsqu’il a créé cet album. Il semble, d’après les deux derniers albums, que Drake en ait assez de lancer une série de singles et de les appeler un album – il veut créer des projets cohérents avec des thèmes.

Maintenant, si vous voulez mon opinion personnelle “non journalistique” sur cet album, ce n’est pas une poubelle, et je veux vraiment l’aimer, et je vais finir par l’aimer. Ma première réaction a été “Qu’est-ce que c’est que ça ?” et après une demi-journée d’écoute, je commence à comprendre ou il veut nous conduire. J’arrive à voir de nombreux points positifs dans cet album et je comprends l’image qu’il désire véhiculer, un Drake plus mature qui sait ce qu’il vaut.

On ne peut pas reprocher aux fans de se sentir déçus, mais encore une fois, cet homme est un artiste et il est libre d’évoluer et de sortir ce qu’il veut. Mais nous sommes aussi libres de dire “Ce n’est pas ça”.

Total
28
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post

Beyoncé revient 6 ans après avec un nouvel album

Next Post

Isha : Tout savoir sur le rappeur

Related Posts
Total
28
Share