apple music rap

Apple Music met le paquet pour séduire le public rap en France

Partager

En 2018, l’industrie musicale américaine effectue un constat surprenant : les albums de J. Cole puis de Drake réalisent des scores sensiblement supérieurs sur Apple Music que sur Spotify, alors que la plateforme de streaming suédoise conserve la majorité des parts de marché aux États-Unis et dans le monde. L’année suivante, Apple Music devient la première plateforme du marché américain. Courant 2020, le portail Music Business Worldwide estime la part d’Apple Music dans les écoutes en première semaine de certains des principaux projets rap et R&B de l’année : Dark Lane Demo Tapes de Drake (61,5%), 38 Baby 2 de NBA YoungBoy (71,2%), Blame It On Baby de DaBaby (59,3%), The New Toronto 3 de Tory Lanez (67,4%)… Pour Ebro Darden, éditeur en charge du rap et du R&B chez Apple Music, la relation privilégiée qu’entretient la plateforme de streaming avec cette part du public s’explique par sa volonté de créer des partenariats avec des artistes comme Drake, Nicki Minaj, Travis Scott ou Frank Ocean, mais aussi par le succès de la radio Beats 1 : « J’ai travaillé à de nombreux niveaux des médias et bien souvent, l’intérêt du média a tendance à primer sur ceux des artistes et créateurs de contenus qu’il reçoit. Chez Apple Music et Beats 1, nous avons fait de notre mieux pour nous aligner avec l’agenda créatif des artistes. »

Apple Music s’attaque au marché du rap français

En France, la compétition entre plateformes de streaming n’est pas moins rude. Spotify et Deezer, les deux leaders du marché local, ont misé sur leurs contenus éditoriaux pour séduire le public rap, vecteur de croissance difficile à contourner en-dehors d’offres de niche comme celle de Quobuz. C’est ainsi que la playlist PVNCHLNRS s’est récemment vu gratifier, pour la première fois dans l’hexagone, de deux concerts réunissant la crème du rap français. De son côté, Deezer s’est orienté vers la découverte de nouveaux talents au travers de compilations La Relève. C’est désormais au tour d’Apple Music de se jeter dans le bain. Les langues s’étaient déjà déliées en juin 2019 quand la plateforme avait obtenu l’exclusivité sur quatre nouveaux titres de l’album de PNL Deux Frères moyennant une somme conséquente. En 2020, la plateforme sort pour la première fois des séries de contenus vidéos exclusifs dans lesquels des artistes comme Josman, Niro ou Gradur contractualisent leurs dernières sorties. Dernière nouvelle en date, l’arrivée de l’ancien éditeur en charge du rap de Deezer, Mehdi Maïzi, au sein de l’équipe Apple Music. Figure incontournable du paysage médiatique rap en France, ce dernier a fait ses armes chez l’ABCDR du Son avant de monter les émissions La Sauce chez OKLM et Rap Jeu chez Red Binks, qui l’ont définitivement imposé comme une référence.

Responsable du Hip-Hop d’Apple Music France depuis février 2020, Mehdi Maïzi sera amené à exercer les rôles d’animateur, intervieweur et curateur de playlists. Pour cela, la plateforme de streaming dévoile son nouvel imprint, « LE CODE », qui intègre sa première émission francophone et une version remaniée de la playlist Hits Rap. L’identité visuelle de ce projet ambitieux a été confiée à Rægular, designer graphiste qu’on avait déjà vu à l’oeuvre, entre autres, sur « Les étoiles vagabondes » de Nekfeu. « LE CODE RADIO » ambitionne de présenter le meilleur du rap francophone vu de l’intérieur. Pour cela, l’émission présentera chaque semaine une interview vidéo grand format dans laquelle Mehdi Maïzi donnera la parole à des acteurs majeurs du rap, ainsi qu’un support audio destiné à faire le point sur l’actualité du genre. Apple Music décide de frapper un grand coup avec ce nouveau format en sélectionnant un premier invité de marque, Ninho, qui apparait en seconde position du classement des artistes rap francophone les plus écoutés de la plateforme depuis sa création !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.