Focus sur Dysnomia, le nouvel album de Dry

Rappeur atypique et explosif, Dry est sans aucun doute l’un des toasteurs les plus sous-cotés du moment dans le rap français. Cette petite estime, il la doit sans doute à sa trop grande discrétion et son absence des buzz. Pourtant, techniquement, il constitue un lyriciste hors pair reconnu et fortement apprécié par les puristes du milieu. Dans ce nouvel album sorti ce 14 mai 2021, ça kick fort avec des envolées lyriques pleines de sens. Focus dans cet article sur Dysnomia le nouvel album de Dry…

Darkside ou La force du côté obscur

A la suite de l’écoute de Dysnomia, il est évident de conclure que Dry fait partie de ceux qui brillent dans l’ombre. Pour les rappeurs comme lui, briller ne veut pas forcément dire buzzer ou être connu de tous, mais plutôt être reconnu dans le milieu et inspirer du respect.

Ceux qui connaissent la force de frappe de Dry savent que son niveau est incomparable à celui de la grande masse. Il suffit d’écouter « Hollywood » un des titres de l’album pour s’en convaincre. La maîtrise de la scène, les rimes saignantes et son admirable parcours sur plusieurs générations parlent pour lui.

La Mafia K’1 Fr dont il a fait partie à travers son groupe Intouchables n’est plus à présenter. Il a inspiré plusieurs générations d’artistes urbains. L’amiral avec sa devise qui dit : “N’accepte pas la devise qui dit que tout a un temps” a su se réinventer en épaulant la jeune génération. La Sexion d’Assaut lui doit d’ailleurs une fière chandelle.

Dans Dysnomia, Dry fait usage de punchlines crues. Nageant entre philosophie de vie et vie d’un banlieusard, ses textes lui donnent une image de fils de la rue alors qu’en vrai, il est un vrai « gosse de riche ». Pourtant, humble, il n’hésite pas à se confondre à la masse, Plus de 20 ans de carrière sans jamais se faire distancer, Dry est clairement une « légende urbaine »

 

 

Dysnomia, le point de chute d’une longue carrière ?

Dry arpente les scènes françaises depuis 1994 et a su se réinventer avec le temps. Agé aujourd’hui de 44 piges, il est possible de se demander s’il ne vient pas de publier son dernier opus. Même s’il reste lui-même évasif sur le sujet, la récente tournure du rap, la nouvelle génération qui bouscule pour prendre le trône et la rareté des puristes pourront peut-être l’avoir à l’usure.

L’amiral comme on le surnomme, est sans aucun doute l’un des rares pionniers et piliers du rap français encore en activité. Il a eu à partager des scènes ou être en collaboration avec des légendes telles que Rohff et Idéal J sans avoir eu à quémander de la visibilité. Passé par le collectif Wati B, il a aussi travaillé avec la Sexion d’Assaut, notamment lors de la sortie de leur album intitulé « l’Apogée ».

Bien que victime d’une baisse de côte et de popularité avec la montée du streaming et des réseaux sociaux, Dry possède une histoire forte et une grande capacité d’adaptation. Toutefois, au regard de son âge et des faibles chiffres qu’enregistrent ses récentes sorties, il est normal de se demander si malgré son énorme talent, Dry ne devrait pas raccrocher.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post

Que retenir de « Neptune Terminus » deux mois après sa sortie ?

Next Post

Quelle est l’actu de Fababy en attendant « Eléphant d’or »

Related Posts
Total
0
Share