youtube achats de vues charts

YouTube exclut les achats de vues sponsorisées de ses charts

Partager

En juillet dernier, le magazine américain Bloomberg annonçait que le rappeur indien Badshah venait de décrocher le record mondial de la vidéo YouTube la plus vue en 24h avec le clip de son nouveau single, Paagal. Seul problème, la plateforme de streaming vidéo détenue par Google a refusé de communiquer sur cette performance pour le moins impressionnante. Pour beaucoup de professionnels en effet, le chiffre de 75 millions de vues avancé par l’artiste et son entourage serait faussé par l’utilisation massive de pré-roll TrueView, un format d’affichage grâce auquel le clip est intégré à des players vidéos et doit être partiellement visionné pour accéder à un contenu monétisé. De son côté, Badshah et son label Sony Music India se sont empressés de dénoncer un double standard de YouTube, d’autant que ce procédé n’entre pas en contradiction avec le règlement de la plateforme… Et que les précédents détenteurs du record ne se sont pas privés d’en faire usage, dans des proportions moins importantes : « Vous pensez que les artistes étrangers n’utilisent pas de sponsorisation ? Êtes-vous si naifs que ça ? Je ne tiens pas forcément à être celui qui a fait le plus de vues, mais quelqu’un doit l’être. j’ai essayé et il se trouve que c’est moi. Passez à autre chose. »

Un rappeur indien remporte le record de vues YouTube en 24h

➡️ YouTube lutte contre l’usage détourné de TrueView pour l’achat de vues

Avec TrueView, YouTube propose un outil marketing particulièrement intéressant pour les professionnels de la musique qui se décline sous deux formats. Les annonces Video Discovery sont insérées sous la forme de vignettes cliquables dans la liste des suggestions et sur la page d’accueil, tandis que les annonces InStream sont diffusées directement avant les vidéos YouTube ou d’applications partenaires comme OpenLoad. La particularité de TrueView réside dans le fait que seuls les visionnages intentionnels sont facturés, à savoir s’ils durent plus de 30 secondes InStream ou s’ils donnent lieu à une interaction InDisplay. C’est également à partir de 30 secondes qu’un visionnage est comptabilisé comme une vue par la plateforme de streaming vidéo, ce qui implique un potentiel usage détourné de TrueView comme une alternative acceptable mais coûteuse à l’achat de vues qui présente l’avantage de convertir une partie de l’audience ciblée. Afin de lutter contre cette pratique, YouTube a annoncé le 13 septembre dernier exclure les vues non-organiques de ses charts et de ses records de visionnage : « Dans un effort de transparence à l’égard de l’industrie et de s’aligner sur les politiques d’organismes officiels comme Billboard et Nielsen, nous ne compterons désormais plus les achats de vues sponsorisées dans le calcul des charts YouTube Music. Les artistes seront classés en fonction des vues organiques qu’ils auront généré. » À noter cependant que les vues réalisées à partir de TrueView seront toujours prises en compte dans le total affiché sous chaque vidéo de la plateforme, ce qui limite de fait l’impact de cette décision aux artistes fortement exposés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.