Trap Trap musique que j’aime

Partager

“La trap c’est pas du rap”; “c’est de la merde… ils ont tous le même flow”; “gneugneu de toute façon c’est une mode”; “la trap ça a tellement saoulé tout le monde c’est fini là”…

BANDE / DE / FOUS ! Si vous avez lu ça en hurlant et avec un flow saccadé, c’est normal et c’est la preuve que la trap a encore de belles années à vivre. Petit flashback 3 ans en arrière, le 21 octobre 2013 un album a fait basculer définitivement le rap français dans des ambiances sombres avec des grosses basses et des backs bruyants. Souvenez vous quand tout nos mcs préférés se sont mis à prendre le flow du morceau Zoo… Alors oui, je sais, c’est effectivement surtout le flow de Chicago, et d’ailleurs pendant un an et demi on va avoir le droit à tout les remix possibles de sons drill, c’est-à-dire la trap de Chicago, et effectivement pour la plupart on s’en serait bien passé.

Certes, mais cette tendance nous a épargné de voir réellement percer certains rappeurs annoncés comme la relève en 2012 (à vous de choisir lesquels, moi je suis pas responsable). A la place elle a vu émerger Kaaris, un peu plus tard Gradur, et également beaucoup de beatmakers dont CashMoneyAp, qui bien que très peu solicité en France à l’époque était déjà dans énormément de bangers des artistes de Chicago comme par exemple les “Six Double O” et énormément d’autres. Trois ans plus tard, “la trap est morte, vive la trap”. Effectivement ce que l’on appellait Trap en 2013 n’existe plus , car entre temps elle s’est perfectionnée, ancrée dans nos codes et elle est tellement présente qu’on ne la remarque plus.

Le meilleur exemple pour ça est SCH. Si je vous dit que ses prods sont typiquement trap ainsi que ses influences certains me diront que non… Pourtant n’en déplaise aux scélérats, le “S Götze” s’inspire pas mal de Young thug et Rich Homie Quan. Et puis, ce qui prouve que ce n’était pas une tendance passagère c’est qu’aujourd’hui certains rappeurs qui étaient présents depuis un moment ont pris une autre envergure grâce à la trap (Alonzo, Lacrim par exemple qui ont vu leurs vues et leurs ventes augmenter avec un disque d’or à chaque projet pour ce dernier). On a vu aussi également beaucoup de groupes apparaître: PSO THUG, XV Barbar et 13 block (dont on vous a parlé très recemment donc allez sur le site et cliquez cliquez ).

Clairement, la trap est une tendance beaucoup plus prolifique que le dirty south puisque même des rappeurs vu comme underground ont des fois plus de buzz sur les réseaux sociaux que des artistes connus et signés. Et comme “les hommes mentent mais pas les chiffres”; comparez le nombre de vues entre le dernier clip de Damso (oui, oui c’est de la trap) avec celles du dernier “morceau rap” de Fababy. Et une chose est sûre, Kaaris n’est pas de Sevran par hasard: s’il y’a bien un département qui a très bien assimilité cette tendance venue tout droit d’Atlanta c’est bien son 80 Zetrei avec entre autres 13 Block, Lartiste (oui, oui même si c’est autotuné écoutez les prod et le flow, c’est toujours de la trap) Ixzo ou même Criks pour aller plus vers l’underground.

Mais actuellement s’il y’a bien une ville du 93 qui maîtrise cette tendance, c’est Bobigny (Boboch pour les intimes), la ville de Monsieur Therapy 2093 et plus particulièrement le quartier de l’Abreu qui a su créer un style de trap bien défini grâce à des artistes tel que GLK, Lasso, Lerki et Worms-T. Pour finir la trap c’est aussi la fin d’une ère et la mise en place de la nouvelle génération. Si la trap a fait naître des rappeurs elle en a tué beaucoup puisque chez les anciens le seul qui parvient encore à faire disque d’or est Booba. Pourtant celui qui était connu pour être le rappeur “qui donne l’heure ici” ne la donne plus réellement dans le sens où il n’est pas vraiment à l’origine de cette tendance (putain quelle rime de bataaard ) bien qu’effectivement on ressentait des influences trap dès 2010 dans “Lunatic” mais ça restait tout de même timide.

Et pour vous montrer à quel point la trap est devenue une tendance à part entière elle a même donné naissance à des sous familles comme l’afro trap (MHD, Niska) ou la cloud (PNL, DTF, DjaDja et Dinaz,).

“Dès qu’j’fais une sieste tu fais d’la trap”.

Salam !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.