“SZR 2001” : Enfin dehors avec des surprises exceptionnelles

Après 6 ans d’attentes depuis le fabuleux “Destins Liés” et un mois de teasing. “SZR 2001” est enfin là. Un troisième album sous le feu des projecteurs et au prime de leur notoriété.

On considérait les rumeurs d’un retour comme de simple bruit de couloir, on s’était presque fait une raison… Toutefois, tous les indices étaient sous nos yeux depuis le début. En effet, il y a un an, 2zer qui sortait son album solo nous avait donné de nombreuses infos sur le retour certain du S-CREW. La pression est montée ces dernières semaines, à commencer par une campagne d’affichage immense à travers la France entière, et également avec ces mystérieux compte à rebours desquels nous vous avions parlé il y a quelques semaines. Compte à rebours qui avait fini par révéler le shop du groupe et le lancement des précommandes du nouvel album du S-CREW. Ce dernier avait d’ailleurs généré plus de 30 000 ventes en 30 minutes. Des chiffres qui assoit encore un peu plus l’influence massive du groupe.

Des invités de renoms

20 ans après la naissance du groupe composé de Nekfeu, Framal, Mekra et 2 ZER alors qu’ils n’étaient encore que des gosses. C’est un réel bonheur de les retrouver avec toutes les composantes qui nous avait déjà convaincu à l’époque de Destins Liés et Seine Zoo. Un grain parisien affirmé et des lyrics doux comme on les aime.

La vraie surprise de cet album, c’est avant tout les featuring. Le groupe qui ne nous avait jamais habitué à ça, a créé l’événement en invitant 2 des membres incontournables de l’Entourage, Doums et Alpha Wann. Mais aussi PLK, que l’on a pu voir ces dernières années en collab avec Nekfeu sur son propre album Polak avec le son “WAOW”. Des feat qui fonctionne hyper bien et que l’on a vraiment kiffé. Gros coup de cœur pour celui avec Alpha sur le son Don Zoo où l’on ressent réellement toute l’alchimie qui règne entre nos parisiens préférés.

Des hommages bouleversants

On s’en doutait un peu, et on les attendaient.  Mais on n’était clairement pas prêt à un hommage aussi bouleversant et un son entier consacré à leur frère Népal qui nous a quitté soudainement en 2019 à l’âge de 29 ans. Le morceau “Maintenant” est une forme de message à Népal, pour lui montrer qu’ils ont réussi. Et qu’il aurait réussi comme eux s’il était toujours parmi nous. Nekfeu dit même “Si t’étais encore là, t’aurais tout baisé maintenant”. Il ajoute même “C’est plus l’âge d’or, là, c’est l’âge de diamant”.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux proches collaborateurs du rappeur ont exprimé leur émotion, dont Doums.

Les hommages se répètent au fil de l’album. On en retrouve aussi dans l’intro “N’oublie pas” ou l’on entend Nekfeu à nouveau mentionné son ami avec la phase “Dans 444 nuits tout pile, la lumière éclaire c’qu’on a accompli“. Une référence au son de Népal éponyme “444 nuits“. 

Si vous êtes passé à côté de l’album plus une minute à perdre FONCEZ !! On vous le remet juste ici

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous Post

Nouvelle école : l’émission de rap français de Netflix

Next Post

Ces rappeurs connus en prison à cause d’une nouvelle loi

Related Posts
Total
0
Share