sdm

Qui est SDM, la nouvelle signature du label 92i ?

Partager

Depuis quelques mois, SDM s’impose comme le nouvel espoir de la scène du 92 au travers de bangers explosifs rythmés par des textes toujours bien sentis. Après un an d’absence, il fait son retour avec le clip de Shottas, un passage déterminant de sa carrière au cours duquel il s’entoure d’une équipe de choc : H8Mkrz à la production (Je voulais de Marwa Loud, Jupiter d’Alonzo, Jack Uzi de Kaaris), YKO & Karim Osmani à la réalisation pour LYA Films… Le résultat est à la hauteur des attentes et attire les regards, et pas des moindres. En plein milieu de la tournante médiatique autour de la suppression de son compte Instagram, Booba annonce le 13 février une collaboration avec le rappeur de Clamart qui pourrait s’intituler Histoire de ronds. Une semaine plus tard, SDM confirme sa signature au sein du label 92i. Au même moment, il réalise un carton sur YouTube avec Jack Fuego, son featuring évènement avec PLK sorti courant janvier qui s’apprête à dépasser le million de vues ! Autant dire que tous les regards sont désormais braqués sur la nouvelle recrue d’une écurie en reconstitution qui pourrait receler de bien des surprises pour l’année à venir… Petit tour de piste pour savoir à quoi s’en tenir.

SDM, le nouvel espoir de la scène du 92

Âgé de 23 ans, SDM s’affirme depuis son retour durant l’été 2019 comme l’un des nouveaux espoirs de la scène du 92. Au nombre de ses forces : une empreinte vocale grave particulièrement distinctive, une plume simple mais très imagée et une prestance qui ne manque pas de jouer en sa faveur. Originaire de Clamart, il y côtoie un certain PLK qui s’y est installé après avoir passé son enfance dans le 14ème arrondissement de Paris. On retrouve ainsi les deux rappeurs sur un premier featuring intitulé #OSCQV, une connexion réussie à laquelle ils donneront suite cinq ans plus tard avec Jack Fuego. Au même moment, SDM crée un début d’engouement sur YouTube et ses réseaux sociaux avec la série de freestyles #BanditStyle et les inédits #HorsBanditStyle. Durant l’été 2019, il fait son retour avec des clips plus soignés qu’auparavant et entouré de beatmakers confirmés qui l’aident à se diversifier artistiquement : l’incontournable H8Mkrz, mais aussi le hitmaker Christopher Ghenda (Coco de Benash, La débauche de Naza, Comportement d’Aya Nakamura) sur Cala Boca. Autant dire que la montée en puissance de ce talent brut n’a pas échappé au regard de Booba, qui a annoncé tour à tour la sortie prochaine d’un featuring commun et la signature du rappeur de Clamart au sein de son label 92i.

Le 92i en plein mercato de talents émergents

Après une saison unanimement saluée en 2017, le label 92i a subi le contrecoup du départ de Damso, l’un de ses éléments clés. Pour se relancer après un court passage à vide, Booba et son équipe réitèrent leur stratégie consistant à signer un roster d’artistes en développement. Pour cette nouvelle cuvée, trois noms sont déjà confirmés : Bilton, Green Montana et SDM. Le premier, originaire de la cité Pablo Picasso de Nanterre (92), se démarque par sa polyvalence et ses morceaux déstructurés sur un fond toujours très sombre. Le second, originaire de Verviers (Belgique), fait parler de lui depuis une paire d’années, son univers atypique et ses performances font de lui un atout majeur pour le 92i. SDM enfin, vient compléter cette sélection qui a en commun un ADN authentique associé à une musicalité fouillée. Dans le même temps, Booba avait annoncé fin 2018 la création d’un second label orienté pop, 7Corp, qui s’est également lancé dans une période de recrutement intensif : Bramsito, Lestin et Dixon rejoignent ainsi l’un après l’autre la structure. Reste à voir si cette nouvelle génération d’artistes saura convaincre le public et produire les résultats escomptés…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.