lyonzon

Qui est Lyonzon, la nouvelle signature du label AWA ?

Partager

À compter de 2018, Sony Music Entertainment France a mis en place une stratégie destinée à regagner du terrain sur les musiques urbaines face à une concurrence de plus en plus rude. En novembre, la major annonçait ainsi la création d’un nouveau label, essentiellement dédié aux musiques urbaines, en collaboration avec Kore. Un an plus tard, AWA s’est inscrit pour de bon comme un poids lourd du paysage rap hexagonal, notamment grâce à l’immense succès de l’album de Zola, Cicatrices, d’ores et déjà certifié disque de platine. Dans le même temps, le label accueille pas moins de deux figures montantes du moment, Diddi Trix et Luv Resval, et une flopée de talents prometteurs : le duo Onze, Zoupouti, Mowdee… Après une année 2019 placée sous le signe de la concrétisation d’un roster de départ déjà bien garni, AWA entame l’année 2020 avec une annonce de signature qui promet de faire date… C’est le collectif lyonnais Lyonzon qui rejoint les rangs des artistes de Kore, un choix inattendu mais réfléchi qui permet au producteur franco-algérien de réaffirmer le positionnement de sa structure comme pôle de développement des talents de demain. Porté par un univers sombre et brutal, des sonorités épurées proches du cloud rap et un public de niche enthousiaste, Lyonzon promet de ne pas passer inaperçu dans les mois qui viennent…

Lyonzon, le collectif lyonnais rejoint l’écurie AWA

Présenté comme l’un des fers de lances de la scène SoundCloud lyonnaise, Lyonzon parvient à faire la balance entre une esthétique épurée au possible et un univers sombre et brutal. Productif, le collectif constitué d’Ashe 22, Bu$hi, GG, Jolly, KPRI, Mini, Gouap et Noma du groupe RTT et Mussy a multiplié les projets depuis 2017, qu’ils soient collectifs ou en solo. Point d’orgue de la montée en puissance de Lyonzon, le projet En attendant la popance crée l’évènement en 2019 et attire l’attention de bon nombre d’auditeurs. On y retrouve, parmi les dix-huit titres de la tracklist entièrement composés par Gouap et GG, des collaborations avec d’autres artistes undergrounds français, JMK$ et et J-Kobb. Flows lents, phases chocs, les membres du collectif développent morceau après morceau une ambiance ténébreuse. Cet ADN reconnaissable entre mille trouve sa force dans la diversité des influences de chacun des artistes, d’autant que bon nombre d’entre eux sortent régulièrement des projets solos ou collaboratifs. C’est notamment le cas d’Ashe 22, qui se démarque en 2019 avec les deux volumes d’Ashe Tape et la Cloud Tape. On y retrouve de nombreux featurings avec les autres membres du collectif, mais aussi avec le phénomène Freeze Corleone dont il est proche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.