Pretty Girls Like Trap Music, la potion magique de l’été !

Partager

Tout le monde se souvient de cet été 2012, quand le rap du sud des Etats-Unis a connu un renouveau qui a contribué au plus grand succès de French Montana Pop That, qui sample 2 Live Crew, mais qui a aussi su donner un 3ème souffle à la carrière de Juicy J et à lancer ou relancer la carrière de Titty Boi aka 2 Chainz. Du haut de ses 34 ans à cette époque, personne n’aurait pensé qu’il passerait le cap des albums agréables, et que 5 ans plus tard il serait toujours au top de sa carrière. En 2017, 2 Chainz apparaît comme l’un des rappeurs les plus attachants et le plus gratifiants du moment. Si il y a une chose qu’on peut affirmer, c’est qu’aux US il n’y a pas d’âge pour faire du rap ou même redorer son blason. Alors qu’il approche la quarantaine 2 Chainz est l’un des rares rappeurs qui s’améliore encore à cet âge, et ce n’est pas la seule chose qui le rend impressionnant.

 

Il s’est clairement développé qualitativement, et vient de nous balancer ce qui pourrait être l’opus de sa carrière. Pretty Girls Like Trap Music est son 3ème album solo, qui ressemble fortement à son cousin Culture de Migos, un autre point culminant de 2017, un peu plus tendu mais débordant comme à son habitude d’absurdisme à 7 chiffres. Un album qui mélange la spiritualité cloudy (nuageuse, si on peut le traduire comme ça) et les fantasmes du rappeur. C’est un paradoxe entre les univers de 2 Chainz qui sont d’un côté la mode (haute couture) et les voitures de luxes et d’un autre côté les cicatrices de la lutte qu’il a connue. Welcome and bienvenue dans la tête du rappeur qui nous fait voyager à travers ce projet et nous baigne directement dans l’univers qu’il maitrise le mieux, c’est à dire la trap.

➡️ Mieux vaut être seul que mal accompagné

Tauheed Epps de son vrai nom avait commencé à gagner en popularité grâce à son groupe Playan Circle, aux côtés de son binôme Dolla Boy. Leur notoriété est due au fait d’avoir signé sur le label de Ludacris Disturbing tha Peace, mais également à leur premier single Duffle Bag Boy en featuring avec le célèbre rappeur Lil Wayne. C’est en février 2012 que Titty Boi décide de se lancer seul et signe un contrat de distribution avec le label Def Jam, en août de cette même année il publie son premier album Based on a T.R.U Story qui a fait un carton auprès des fans de trap, le projet contient des singles à succès comme Birthday Song, I’m Different ou encore No Lie en featuring avec Drake. Il continue sur sa lancé et ne cesse de balancer des projets et albums ou de collaborer avec de nombreux artistes tels que Nicki Minaj, Drake, Kendrick Lamar… Malheureusement 2 Chainz se fait connaître du grand public en menant sa barque seul et sans son acolyte de départ. C’est en 2015 que 2 Chainz annonce qu’il fonde son propre label, c’est un peu le chemin que suivent tous les rappeurs qui atteignent un certain succès dans le monde du hip-hop.

 

➡️ Pretty Girls Like Trap Music et son aspect marketing

Il est important de souligner le fait qu’aujourd’hui, la musique se surconsomme, à cause des grosses quantités produites par les artistes. Il faut désormais avoir un esprit marketing affiné afin de se démarquer et de vendre au maximum son projet. On est de moins en moins dans le schéma traditionnel de distribution, qui auparavant ne nécessitait pas forcément d’avoir une idée ingénieuse mais de simplement produire un projet de qualité. À contrario des autres rappeur qui se contentent de sortir des albums-surprises pour créer le buzz et vendre plus, Titty Boi, lui, voit plus grand pour impacter sa fanbase. Il fait un lien direct avec la pochette de l’abum, en achetant une trap house qu’il repeint en rose et permet aux fans de la visiter, mais pas seulement puisque les femmes ont accès à un salon « Trap Salon » pour effectuer des manucures et pédicures. On peut dire que cela fonctionne, et même très bien car les fans s’occupent de faire la promotion sur les réseaux sociaux. Le succès de l’album est également au rendez-vous, en effet il se vend à 106 000 unités dont 57 000 en physique. Les chiffres du streaming  s’élèvent à 69,5 millions, bien évidemment cela regroupe tous les morceaux confondus. L’album arrive directement en 2ème position du Top 50 Billboard ce qui est remarquable pour un artiste. La communauté hip-hop a fortement apprécié l’album de 2 Chainz qu’ils qualifient d’excellent.

View this post on Instagram

🌸🏚🖕🏿

A post shared by 2 Chainz Aka Tity Boi (@2chainz) on

➡️ L’un des meilleurs projets de 2 Chainz

La trap est désormais le style commercial dominant pour le rap, avec d’autres sous-genres qui se sont par la suite créés selon les régions des artistes. Ce projet se situe parfaitement dans le périmètre de ce que constitue aujourd’hui un bon album trap. On y retrouve un 2 Chainz avec une énergie à en revendre, un conférencier de motivation et toujours côté drôle et attachant. On peut dire que c’est l’aboutissement de huit années de travail sur son image et sa musique, qui amènent à ce résultat. Pretty Girls Like Trap Music est à ce jour l’album le plus complet du rappeur, il est un cran au dessus de sa concurrence. On ressent sur cet album l’évolution du simple rappeur trap lambda qui nous ramène dans quelque chose de nouveau tout en conservant son identité propre. Le ton de cet album est donné dès le départ et c’est beaucoup plus sombre que ce que 2 Chainz à l’habitude de nous offrir. L’absurdisme est toujours là, mais il y a ajouté une dose de sobriété comme sur le morceau Poor Fool featuring Swa Lee qui fait les chœurs de la mère de 2 Chainz, qui quant à lui nous parle de riz tout au long de la musique au point de vouloir se le faire tatouer. Voilà jusqu’où le délire de Tity Boi peut aller, et c’est ce qu’on aime. De plus les featuring sont au rendez-vous, Swa Lee, Nicki Minaj, Gucci Mane, Quavo, Travis Scott, Drake, Ty Dolla $, Trey Songz, Jhene Aiko, Pharell Williams, Monica, et Migos. Le parfait combo pour que tous les fans de hip-hop s’y retrouvent. Ce qu’on peut certainement affirmer, c’est que 2 Chainz n’a pas fait les choses à moitié sur ce projet…

 

➡️ Mes coups de cœurs

  1. It’s A Vibe (featuring Ty Dolla $ign, Jhene Aiko, Trey Songz) : Avec une prod signé G Koop & Murda, c’est le son parfait pour toute nos soirées chill à venir durant cet été. C’est vrai que lyricalement, il n’y a rien d’extraordinaire mais là est la force du son qui prend tout son sens de « vibe ». Chacun des artistes présent sur le morceaux a apporté sa petite touche pour nous parfaire notre été. Le son s’écoute très facilement et est très agréable lorsque la brise et le soleil nous caressent la peau. Je m’emballe je sais mais c’est l’effet que ce son à sur moi, il m’envoûte.
  2. 4 Am (featuring Travis Scott) : Je pense que c’est la meilleure collaboration de l’album, les deux rappeurs Trap se sont appropriés la prod de Murda Beatz et Cubeatz en rendant le morceaux magique. C’était la collaboration que j’attendais le plus de cette album je l’ai écouté en dernier car j’avais peur de la déception mais bien au contraire ce son est un délice pour nos oreilles.
  3. Good Drank (featuring Quavo & Gucci Mane) : Ce morceau m’a directement ambiancé et propulsé dans un mode vacances, ils sont tous venu poser simplement sans prise de tête, avec des voix décontractées. Et le combo est tout aussi magique pour la trap, c’est ce genre de collaboration qu’il nous manque en France. Un univers communs avec des personnalités différentes, mais qui arrivent à nous ramener à eux en 3 min 43.
  4. Burglar Bars (featuring Monica):  Il me faut toujours ce genre de sons pour compléter un album, un son conscient qui est introduit par le chef de la Nation of Islam Farrakhan, ce qui donne le ton. 2 Chainz se rappelle de sa vie passée et réfléchit également à comment serait sa vie si ses choix avaient été différents. Que serait-il devenu s’il avait poursuivi sa carrière en NBA après l’université, si sa mère n’était pas une toxico? Monica apporte la touche de douceur du morceau qui colle parfaitement à la prod. Il fait également une piqure de rappel sur le fait d’être reconnaissant des bénédictions « en ce moment si t’écoute ça c’est que t’es un miracle ». Un morceau qui boucle parfaitement l’album en attendant le prochain projet du rappeur.

2 Chainz m’a agréablement surprise avec cet album bien que je ne soit pas une grand fan de l’artiste, je respecte tout de même sa carrière et j’ai appréciée quelques uns de ses sons passés. Mais il est vrai qu’il a su me faire apprécier l’ensemble de son projet, que je suis prête à tuer durant tout l’été. Un album sur lequel vous allez lâcher vos meilleurs pas en soirée, dans les transports ou dans vos voitures. Je vous recommande vivement de l’écouter au moins une fois même si vous n’êtes pas de grands fans de trap. J’aimerai que 2 Chainz prenne plus de risque au niveau du contenu de ses morceaux, il reste globalement dans un zone de confort et prend très peu voir aucun risque. Il savait ce qu’il faisait et n’a rien fait aveuglement, le résultat attendu est identique au résultat obtenu. 2 Chainz sur un autre style de rap serait complètement fou, rien n’est impossible donc je garde espoir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.