PNL s’accapare la soirée avec un live YouTube énigmatique

Partager

Depuis 2015, les stratégies de communication de PNL auront fait couler des paquets d’encre et tenu en haleine des milliers d’auditeurs ! Du refus volontaire de s’exposer médiatiquement (à l’exception d’une apparition fugace dans les pages de Fader) à la fameuse campagne d’affichage du clip Béné, les frères de Tarterêts ont fait des annonces cryptiques leur marque de fabrique. Ce « marketing du mystère » est un levier de poids pour faire grimper l’attente autour des prochaines sorties de PNL et chaque annonce d’Ademo et N.O.S donne lieu à un minutieux décorticage sur les réseaux sociaux. Il faut dire que depuis l’album Dans la légende en septembre 2016, ces derniers se sont faits plutôt discrets à l’exception de la sortie durant l’été 2018 des singles A l’ammoniaque et 91’s. Dès sa sortie, le clip d’A l’ammoniaque, réalisé par Kim ChapironMess et Kamerameha se classe à la onzième position des tendances mondiales YouTube avant de devenir la vidéo la plus visionnée de France en 24h avec 13 millions de vues. En streaming, le titre se classe à la première place des classements français de Deezer, Spotify et Apple Music, et décroche le record d’écoutes en 24h sur Spotify. En août, l’inédit 91’s remporte le records d’écoutes en 24h et en une semaine pour l’hexagone sur les trois plateformes. Contre toutes attentes, la rentrée se déroule sans signes notables du duo. Début mars, après quelques mois d’attente, PNL finit par annoncer son retour prochain. A peu près au même moment, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) annonce sur son site avoir versé une subvention de 80.000 euros pour un clip du duo intitulé Au DD. Les subventions du CNC étant plafonnées à 50%, le budget total du clip devrait avoisiner les 160.000 euros au bas mot ! Le 18 mars enfin, les deux frères confirment leur retour dans le courant de la semaine.

Vendredi, jour attendu du retour de PNL car habituellement réservé aux sorties d’albums et de clips, un live YouTube est diffusé un peu après minuit. On y découvre une vue de l’espace de la planète Terre, accompagnée d’une étrange musique de fond. Rapidement, le live rassemble plusieurs dizaines de milliers de spectateurs et plafonnera à 10.000 spectateurs tout au long de la nuit. On constate assez rapidement que le plan fixe sur la planète se rapproche progressivement, un constat qui laisse supposer que le clip sortira au moment où le live aura atteint un point précis… Peut-être la Tour Eiffel ? En effet, plusieurs communications de proches du duo et de professionnels de la musique laissent supposer que le monument parisien jouera un rôle central dans le prochain visuel de PNL. Peu à peu, les éclairages visibles sur la face assombrie de la Terre dessinent des mots de plus en plus distincts : 4×4=12, NDA, AU DD, LE MONDE. Une annonce de tracklist ou de simples indications sur le single à venir ? 4×4=12 est le nom du cinquième album studio du producteur canadien de musiques électroniques deadmau5, se pourrait-il que ce dernier soit à la composition d’un morceau de PNL ? Pas improbable, quand on sait que l’album a été enregistré à Montréal. Bientôt, le live de PNL prend un aspect plus énigmatique encore quand un cadran indique 02:43. Un choix lié à l’apparition de la pleine lune jeudi à 2h34 du matin ? Quoi qu’il en soit le cadran finit par afficher EA2, du nom d’un astéroïde qui a frôlé la Terre… Cette nuit, aux alentours de 3h du matin ! A 3h du matin, alors que les spectateurs menacent de quitter le live, le cadran affiche : « vous êtes sûrs ? ». Tout au long du live, le duo a également fait flotter dans l’espace des références à d’anciens singles accompagné d’une musique diffuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.