Les plateformes de streaming entament leur transformation en labels

Partager

Lors d’une interview en date du 25 mars accordée à BBC, le producteur et homme d’affaires Jimmy Iovine qui a participé au lancement d’Apple Music après avoir revendu la société Beats Electronics à la marque à la pomme a souligné plusieurs aspects de l’évolution des plateformes de streaming. Selon lui, ces dernières offrent un service trop similaire, avec des tarifs alignés et des catalogues quasiment identiques à la requête des labels et maisons de disques. A la manière de Netflix, qui produit énormément de contenu personnalisé pour un prix d’abonnement mensuel légèrement supérieur, il estime que les géants du secteur sont voués à se transformer au moins partiellement en labels musicaux. Apple Music avait déjà obtenu l’exclusivité de certaines sorties comme Views de Drake et Blonde de Frank Ocean avant de se recentrer sur du contenu audiovisuel. De son côté, Spotify a commencé l’année 2018 en mettant en ligne son premier titre autoproduit, Psychopath de Charlotte Lawrence, Nina Nesbitt et Sasha Sloan. Sur l’avenir d’iTunes et du téléchargement qui est en net déclin depuis la montée en puissance du streaming, Iovine répond franchement que la plateforme finira inévitablement par être supprimée : « Pour être honnête, ça arrivera quand les gens arrêteront de l’utiliser. C’est très simple. »

#HHRBUSINESS N°3 – La mort du disque numérique

Publié le TechTag

Une pensée sur “Les plateformes de streaming entament leur transformation en labels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.