confinement

Les gagnants du confinement s’appellent Tory Lanez et Lil Boosie

Partager

Difficile de contester à ce stade que la période du confinement aura été désastreuse pour l’industrie musicale dans son ensemble. La fermeture des points de ventes spécialisés porte un coup douloureux aux ventes d’albums physiques, réduites de moitié à partir de la première semaine complète de confinement et limitées aux ventes en grande surface et en ligne. Si l’on pouvait imaginer que ce différentiel se reporte sur les plateformes de streaming, il n’en a rien été. Suivant une tendance déjà observée en Italie, le volume global d’écoutes a sensiblement baissé durant les premières semaines avant de se stabiliser. Ce constat, nous en reparlerons, est néanmoins à nuancer. Plus encore que la musique enregistrée, c’est le spectacle vivant qui souffre de la crise depuis l’arrêté du 13 mars : concerts, festivals et showcases sont déjà suspendus depuis un mois dans l’hexagone, et certaines sources indiquent que l’interdiction pourrait être prolongée après le déconfinement. Aux premières loges de la débâcle, certains artistes sont néanmoins parvenus à tirer leur épingle du jeu en créant de nouvelles relations avec leur audience sur les réseaux sociaux. Tory Lanez, Lil Boosie et bien d’autres pourraient bien finir grands gagnants du confinement…

Confinement : une évolution de la consommation de musique

Deux indicateurs peuvent être identifiés au vu des premières semaines de la crise. D’une part, la demande de musique a légèrement évolué mais n’a pas forcément diminué. Le Top 200 est, dans la plupart des cas, le reflet de la consommation de titres récents par le grand public et donc en partie de la consommation « passive » de musique dans les transports ou en voiture. La consommation active de musique de niche ou de titres extraits du back-catalogue a, en revanche, enregistré une augmentation dans certains cas de figure. D’autre part, la population a basculé une large partie de son temps libre sur les réseaux sociaux. Selon une étude publiée par le cabinet Kantar, l’utilisation des réseaux sociaux a augmenté de 61% alors que le monde basculait dans la pandémie. Parmi les outils les plus utilisés par les internautes, les services de messagerie comme WhatsApp, mais aussi IG Live, le nouveau cheval de guerre du réseau social préféré des 18-34 ans. Vishal Shah, vice-président des produits chez Instagram, a d’ailleurs confirmé que le réseau détenu par Facebook travaillait sur de nouveaux moyens pour les artistes de monétiser leur audience en direct

Instagram Live, le nouveau refuge de l’industrie musicale

Il n’en fallait pas plus pour qu’IG Live devienne le nouveau refuge d’une industrie musicale gelée en plein vol du fait des mesures restrictives imposées par le confinement. Ce format désormais incontournable permet à l’artiste de créer une relation de proximité avec son audience, mais aussi d’augmenter sa visibilité au travers d’extraits viraux partagés sur d’autres réseaux sociaux. À ce jeu, les gagnants sont Lil Boosie puis Tory Lanez, qui se refont une popularité auprès des internautes à grand renfort de directs grivois ponctués de commentaires hauts en couleurs. La fameuse Quarantine Radio du canadien réunira plus de 310.000 spectateurs simultanément, avant d’être suspendue par Instagram pour infraction à ses règles de bonne conduite. Qu’à cela ne tienne, il fera un tour sur TikTok le temps de battre le record de spectateurs live (77.000 en une heure), avant de négocier une fin de ban avec les équipes d’Instagram. L’occasion rêvée de sortir son nouveau projet, The New Toronto 3. Dans un autre registre, des légendes du rap telles que Timbaland, DJ Premier et RZA s’affrontent au cours de battles de beatmakers enflammées qui réunissent près de 200.000 spectateurs simultanés ! Autant dire que le format colle à tous les profils, et à toutes les audiences…

Publié le TechTag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.