jul réseau social

Jul veut créer un réseau social à partir de son application !

Partager

Le 30 octobre dernier, Jul mettait en ligne une application à son nom sur l’App Store d’iOS et le Google Play Store. Moins de 24h après sa sortie, elle se classe en première position des applications gratuites les plus téléchargées du moment sur l’App Store devant Netflix et TikTok et affiche plusieurs milliers de téléchargements sur Android… Un score somme toute pas si surprenant de la part d’un artiste habitué à mobiliser sa communauté ! Si Jul est loin d’être le premier artiste à utiliser ce support pour sa communication, il s’impose à ce stade comme le plus gros artiste urbain français à disposer d’une application officielle active. Après avoir créé une expérience musicale immersive en utilisant l’application Périscope en 2016 puis lancé un chatbot Messenger en 2018, une nouvelle stratégie de marketing innovante de la part du marseillais ? À première vue, difficile de s’en convaincre tant les fonctionnalités offertes semblent particulièrement limitées : des renvois au store D’or et de Platine et aux comptes de Jul sur Twitter, Facebook, YouTube, Instagram et Snapchat, quelques photographies exclusives et une plaquette de « julmojis » sous forme d’images clipart. Pourtant, une déclaration publiée par le rappeur sur Instagram retient l’attention et laisse penser que son application pourrait connaitre de nouveaux développements à l’avenir

➡️ Et si Jul créait un réseau social à partir de son application ?

Pour créer son application, Jul fait appel à l’agence Digital Mate, qui avait déjà participé à la conception des applications de Booba, Michel Polnareff, Kendji Girac ou encore du service de playlists gratuites Digster. Parmi les fonctionnalités mises à disposition des utilisateurs, trois en particulier ne manquent pas de retenir l’attention : sur iOS un clavier Jul permettant d’insérer les « julmojis » directement dans une conversation, sur Android une bulle Jul qui se superpose à l’écran du téléphone et permet d’ouvrir l’application à tout moment et enfin un bouton « Jul Light ». Interrogé par son public sur Instagram, l’artiste s’explique : « le concept, c’est de pouvoir parler avec vous sur mon appli et de mettre des exclus, faire des lives… Mon Insta à moi quoi ! Là, c’est que le début.  » Après le succès phénoménal de My World et de L’OVNI, Jul a atteint un plafond de verre en termes de consommation caractérisé par des exploitations d’albums de plus en plus similaires. En termes de stratégie, le rappeur et son équipe ont dû développer des outils pour structurer un public fidèle et engagé représentant une large partie de cette consommation. L’application Jul s’intègre à cette démarche en cherchant à créer un environnement numérique isolé consacré à sa musique et à ses produits dérivés : concerts, merchandising… Pour fidéliser les utilisateurs, il s’avère indispensable de lui conférer une valeur ajoutée supplémentaire, problème auquel Jul entend remédier en transformant progressivement son application en réseau social à part entière. Un projet encore flou, mais qui suggère que l’application deviendrait alors un espace privilégié pour interagir avec le marseillais, déjà particulièrement actif sur les principaux réseaux sociaux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.