gen alain khabat

Gen en vadrouille dans Paris nocturne avec « Alain Khabat »

Partager

Fin avril, le collectif d’artistes Les Bains Soif (A+, Dims, Gen, Puma, Vitto, Raphael) annonçait sa signature en distribution chez Jeune à Jamais, la nouvelle écurie d’Alter K spécialisée sur la scène rap alternative (Zuukou Mayzie, Wit., Jo Le Phéno). Histoire de faire monter la sauce, c’est Gen qui frappe un grand coup avec son deuxième clip intitulé Alain Khabat en référence au réalisateur Alain Chabat. On avait déjà eu un aperçu de son univers sombre et glacial en février dans son Freestyle Visages. Le rappeur nous embarque dans une ballade mélancolique dans des rues parisiennes plongées dans les brumes d’une fin de soirée bien arrosée. Sur un beat signé Cryptic, il jette un regard désabusé sur le dix-neuvième arrondissement, un quartier du nord de la capitale rongé par la gentrification. Pour illustrer le tout, un visuel surprenant en animation qui nous plonge à la frontière du réel et de l’abstrait. L’ensemble surprend par sa cohérence, sa maîtrise et sa qualité et ouvre des horizons prometteurs pour l’équipe des Bains Soif. Authentique dans le verbe, créatif dans la musicalité et sa mise en image : « c’est pas la nouvelle littérature » affirme Gen dès la première ligne d’Alain Khabat. Peut-être, mais c’est sacrément bien quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.