dib

DIB est plus prometteur que jamais dans « C’est Pas Grave »

Partager

Mélanger pop urbaine et rap de rue est un exercice délicat. C’est néanmoins un exercice que DIB, jeune rappeur de Bordeaux, maîtrise. Son dernier EP, Sablier, sorti le 8 mai, en est une démonstration en bonne et due forme. En enchainant de manière habile les ambiances plus festives et celles plus sombres et dures, le rappeur s’impose comme un artiste à suivre de très près. Ce n’est pas pour rien que le producteur bordelais à succès Noxious, sur lequel nous étions récemment revenu, a pris en charge plus de la moitié de la production du projet ainsi que son enregistrement et son mixage. C’est Pas Grave, titre dont le clip est sorti en même temps que Sablier est certainement l’un des titres les plus prometteurs et de surcroît une des meilleures collaborations entre DIB et Noxious.

« C’est Pas Grave », un titre estival à fort potentiel

Dans le clip vidéo de C’est Pas Grave, DIB illustre sa vie de quartier et de vendeur de drogue par le biais d’images splendides de Tanger, au Maroc. Le mélange est détonant : si la forme est très colorée et enjouée, tant sur l’aspect visuel que musical, le propos reste cru, violent et terre à terre. A dos de chameau et sur les plages de la mer Méditerranée, DIB chante les histoires sombres à trait à la rue. Ce contraste est aussi dû en partie à REYEM VISION, l’équipe en charge de la réalisation du clip. Il est une véritable réussite. Malgré ces contrastes qui pourraient donner un rendu disparate, le tout parvient à rester cohérent et accrocheur. Nous ne sommes donc pas à l’abri de voir émerger cet artiste à fort potentiel dans les mois qui suivent, tant sa formule semble efficace…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.