jay-z jermaine dupri

Comment Jay-Z a volé son deal avec la NFL à Jermaine Dupri

Partager

Il y a quelques jours, Jay-Z annonçait au cours d’une conférence de presse la conclusion d’un partenariat de longue durée entre son label Roc Nation et la National Football League. Selon les termes de cet accord, le rappeur new-yorkais est désormais chargé de renforcer les liens de la NFL avec l’industrie musicale et intervient en particulier dans le choix des interprètes du spectacle de mi-temps du Super Bowl. Selon TMZ Sports, Jay-Z se préparerait également à devenir actionnaire d’une équipe de la NFL. Ce nouveau deal du premier milliardaire de l’histoire du rap n’a pas tardé à faire parler, pas forcément en bien : pour une partie du public, il aurait abandonné son soutien à l’ancien joueur des 49ers de San Francisco, Colin Kaepernick, qui n’a toujours pas été recruté par une équipe de la NFL depuis son départ. Mieux, Jay-Z est désormais accusé d’avoir utilisé l’affaire Colin Kaepernick pour inciter le producteur Jermaine Dupri à refuser une offre de la NFL similaire à la sienne quelques mois auparavant ! Autant dire qu’à l’inverse de ses finances, l’image publique du rappeur a peu de chances de sortir grandie de l’opération…

3 stratégies mises en place par Jay-Z pour relancer son label Roc Nation

➡️ Jermaine Dupri, le grand perdant du deal entre la NFL et le label de Jay-Z ?

Ancien joueur des 49ers de San Francisco, Colin Kaepernick s’était illustré au cours de la saison 2016 en initiant au sein de la NFL un mouvement de protestation contre le traitement des minorités aux Etats-Unis. Après son départ en fin de saison, il avait accusé la NFL d’empêcher son recrutement par l’une de ses équipes. Accusé de s’associer à une organisation responsable de discriminations, Jay-Z s’est justifié en soulignant son implication dans l’initiative Inspire Change et a affirmé avoir consulté le concerné avant de prendre sa décision… Affirmation démentie par Mark Geragos, son avocat. Alors qu’il intervenait en direct sur No Chill Radio au sujet de la polémique, Bryan Michael Cox a ajouté que Jay-Z avait déconseillé au président du label So So Def Recordings (Epic Records) Jermaine Dupri d’accepter une offre similaire de la NFL quelques mois auparavant : « Nous parlons de quelqu’un qui a pris l’initiative d’appeler Jermaine pour lui dire de ne pas le faire. » Selon Cox, les termes de l’offre étaient sensiblement similaires à ceux acceptés par Jay-Z quelques mois plus tard, à l’exception du choix des artistes pour le spectacle de mi-temps du Super Bowl. En octobre 2018, Jermaine Dupri avait annoncé un partenariat avec la NFL pour produire une série de concerts gratuits dans sa ville d’Atlanta début 2019 dans le cadre du Super Bowl LIII. Le producteur, qui avait déclaré ne pas croire en l’efficacité du boycott comme mode d’action, a confirmé à Funkmaster Flex avoir reçu un coup de fil de Jay-Z sous-entendant que s’associer à la ligue serait une mauvaise idée.

Illustration : Andrew H. Walker / Getty Images for Moet Ro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.