Migos et Post Malone accusés de tricher sur les ventes

Partager

Depuis quelques semaines, une information provenant de la RIAA (Recording Industry Association of America) équivalent américain du SNEP nous laisse entendre que les vues provenant de Youtube vont désormais compter parmi les ventes d’albums, au même titre que le streaming ou que les vente physique.

Les labels ayant bien compris le message usent déja d’astuces, c’est ainsi que Republic Records, le label de Post Malone a été accusé de fraude en début de mois, du fait qu’ils ont mis en ligne le refrain du hit Rockstar en boucle. Il totalise aujourd’hui près de 60 millions de vues.

Le label de Migos, à l’occasion de la sortie de Motorsport, s’est aussitôt saisi de la manœuvre et a posté il y 4 jours le refrain autotuné de Quavo tout en désactivant la barre de j’aimes et par la même occasion l’espace commentaire.

On est proche d’une manœuvre souvent utilisée par les youtubers, le “putaclic” qui consiste a appâter les viewers avec un titre très attirant, qui contraste avec le contenu proposé. Selon certains médias américains la pratique pourrait rapidement pousser Motorsport en haut des charts. Quel a été votre couplet préféré parmi les cinq protagonistes du banger ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.